Menu Fermer

Transformation du paysage marocain à l’époque islamique

Transformation du paysage marocain à l’époque islamique

Contribution à la carte archéologique du Maroc

Cartes d’Asilah – al Manzla – Arba Ayacha – Melloussa -Khemis Beni Arouss

25 février 2020

Programme

 

 

9h15                         Accueil des participants

9h30

                                 Allocution de M. Abdelouahad Ben-Ncer, Directeur de l’Insap

 

9h45 – 12h

Interventions

 

Modérateur : Ahmed Siraj

 

Gaetano Palumbo       : Présentation du projet

Youssef Djellal          : L’occupation préhistorique de la région d’Asilah

Aomar Akerraz          : L’apport des prospections à la connaissance de l’occupation antique de la région de Zilil.

Abdallah Fili              : Le territoire d’Asilah à l’époque islamique.

 

Discussion

 

Pause

Le programme « Transformation du paysage marocain à l’époque islamique » a été mené, entre 2017 et 2019, dans le cadre d’une convention entre l’Institut National des Sciences de l’Archéologie et du Patrimoine et University College of London-Qatar. Il avait pour objectif de recenser les sites qui présentent une occupation continue entre l’Antiquité et le Moyen-âge, en vue de sondages qui permettent d’appréhender la transition entre les périodes antique et islamique dans la région voisine de la colonie octavienne Iulia Constantia Zilil et de la ville médiévale d’Asilah. Hormis cet objectif central, la mission s’est attachée à recenser les sites de toutes les périodes depuis les époques préhistoriques afin de compléter la carte de l’occupation du territoire réalisée lors des anciennes prospections, en particulier celles menées par Michel Ponsich dans les années soixante, par la mission maroco-française de Dchar Jdid-Zilil entre les années soixante-dix et quatre-vingt-dix et la mission maroco-belge entre 2000 et 2004.

Le travail de la mission s’est concentré sur les cartes au 1/50 000e d’al Manzla et d’Arba Ayacha mais des prospections limitées ont également touché les cartes avoisinantes d’Asilah, de Khémis Beni Arouss et de Melloussa..

Les chercheurs et étudiants suivants ayant participé aux travaux de terrain et/ou à l’étude du matériel archéologique et/ou à la rédaction de la monographie à paraître sont :

Chercheurs

Aomar Akerraz, Victoria Amoròs Ruiz, Abdeljalil Bouzouggar, Jose Cristobal Carvajal Lopez, Anke Lizbeth Cross, Bouchta El Fellah, Abdelaziz El Khayari, Layla Es-Sadra, Abdallah Fili, Richard Fletcher, Mohammed Mastere, Brahim Ouchaou, Gaetano Palumbo, Fabio Parenti, Jérôme Ros, Frank Stremke.

Étudiants

Simone Belarmino, Fadwa Benjaâfar, Mikel Herrán Subiñas, Youssef Djellal, Fatima Ezzahra Badri, Devin Johnson, Moustafa Mohamed Hesham Nasr, Julius Ogutu, Zayd Ouakrim, El Mehdi Sehasseh, Zahid Siham.

 

La-5ème-édition-des-tables-rondes-de-l’INSAP-1